Des valeurs traditionnelles sûres

Notre mode d’élevage

LA CONDUITE D’ELEVAGE :

  • stabulation entravée l’hiver : du 15 décembre au 15 avril.

Les vêlages ont lieu de janvier à mai.

Les vaches sont attachées ; les veaux sont dans un parc sur caillebotis bois (ou sur paille en début d’hiver, quand il fait trop froid), et vont téter matin et soir.

Pour voir les veaux : cliquer ici

Les vêlages se font dans un  box paillé (surveillé par une caméra). La plupart des vêlages se passent seuls, sans assistance. Les veaux de race pure naissent petits (37-40 kg) ; les croisés Charolais sont un peu plus gros (45-55 kg en moyenne). Il y a très peu d’interventions sur les vêlages, à l’exception des positions anormales et des torsions. (Une césarienne sur torsion en 2016).

Pour voir le travail en élevage : 

  • période de transition : mise au pré pour les mères du 15ine/photos/a.136506653059269.16528.122567234453211/1284002211643035/?type=3 avril au 15 mai.

Les vaches sont sorties le jour avec le taureau, et rentrées à l’étable pour la nuit ; les veaux ne sortent pas (trop grands écarts de température : les nuits sont trop froides).

  • – période de pâturage : du 15 mai au 1er décembre.

Vaches et veaux sont dans les pâtures : dans les devèzes de montagne du 25 mai au 10 septembre, puis sur les prairies qui ont été fauchées l’été jusqu’à fin octobre, et à nouveau dans les devèzes.

Pour voir les vaches : cliquer là

En septembre : le troupeau est scindé en deux :

-vaches ayant des veaux femelles : laissées sans taureau ;

-vaches ayant des veaux mâles : laissées avec le taureau.

Fin octobre ou début novembre a lieu le sevrage :

– les vaches restent au pré ;

– les veaux sont rentrés en bâtiment : les mâles sont en stabulation libre dans des box de 8 à 16 animaux ; les femelles croisées sont en box ; les femelles Aubrac sont attachées à l’étable.

LA REPRODUCTION :

Le troupeau est presqu’entièrement conduit en monte naturelle : nous avons 4 taureaux Aubrac et 2 taureaux Charolais. Quelques inséminations ont lieu du 15 avril au 15 mai, avant la mise à l’herbe définitive.

60 mères sont mises à la reproduction en race pure : pour assurer le renouvellement et la vente de reproducteurs. Les taureaux sont, soit issus de notre élevage, soit achetés à l’extérieur (choisis selon nos critères). Quelques vaches sont inséminées avec des taureaux Aubrac, issus de notre exploitation, et que nous avons fait prélever il y a une dizaine d’années.

40 mères sont mises à la reproduction avec un taureau Charolais, ou inséminées avec des taureaux Charolais : les produits sont destinés à l’engraissement.

L’ALIMENTATION :

  • Les vaches et les doublonnes sont nourries au foin l’hiver et à l’herbe l’été. Il n’y a aucune complémentation en concentrés. Une complémentation en oligo-éléments (Se, Cu, Zn essentiellement) a lieu en janvier pendant 3 ou 4 semaines avant les vêlages : soit sous forme de granulés, soit en bolus. Elle est destinée à renforcer l’immunité des vaches et des veaux.
  • Les veaux tètent de la naissance jusqu’à l’âge de 8-9 mois. Ils n’ont aucune complémentation en concentrés tant qu’ils sont à l’étable.

– Les veaux mâles de race Aubrac sont complémentés dehors au nourrisseur à partir de fin août-début septembre ; les femelles ne reçoivent aucune complémentation.

– Les veaux croisés Aubrac-Charolais sont complémentés à partir de juillet-août, afin de pouvoir les vendre non sevrés mi-novembre, à un poids d’environ 390 kg vif pour les mâles.

  • Après le sevrage :Veau croisé Charolais, 9 mois

– Les broutards sont nourris au foin et consomment environ 3 kg d’aliment concentré par jour (en 2 distributions).

– Les  femelles mangent du foin et reçoivent parfois 800 g d’aliment  (1 seule distribution par jour). Ne sont complémentées que les femelles nées tardivement (avril-mai).DSCN8424foin                               DSCN8419-1

LE SUIVI SANITAIRE :

 Une prévention raisonnée est mise en place.

La race Aubrac étant très rustique, il y a très peu d’interventions curatives.

-vaccinations des vaches contre les diarrhées de veaux 1 à 2 mois avant vêlage (Trivacton)

-vaccinations de toutes les reproductrices contre la maladie des muqueuses avant les saillies ; rappels annuels

-vaccinations systématiques des veaux contre les entérotoxémies

– vermifugations raisonnées (surveillance par examens coprologiques, sérologies douve) , de façon à laisser s’installer une immunité durable

-bolus ou oligoéléments en cure 1 mois avant les vêlages : prévention des myopathies du veau, des métrites…

et beaucoup de présence et de surveillance : les vaches vêlent le plus souvent seules, mais nous avons un oeil sur la caméra et… sommes prêts à mettre les 2 pieds dans l’étable…

janvier 2018
Avec la neige, tout le monde est rentré à l'étable. 1er veau né le 24.12.17. Les autres arrivent...
Nous vendons pour la reproduction :
- 10 femelles Aubrac de 18-20 mois.
Gallery
genisses-18-mois-09-2011-010-2 genisses-18-mois-09-2011-012-2 Veau de Pologne DSCN8431-1 Missouri DSCN8404 DSCN8433-1 Andalouse troupeau-en-marche