Des valeurs traditionnelles sûres

Nos critères de sélection

  • Facilité de reproduction

Nos vaches sont rigoureusement sélectionnées sur leur aptitude au vêlage : bassin large et horizontal, bonne attache de croupe. Nous ne recherchons pas les qualités bouchères chez les mères, car elles pénalisent la pelvimétrie et la facilité de vêlage.

Toutes les vaches vêlent par voie naturelle, qu’elles soient gestantes de veau Aubrac ou Charolais. Aucune césarienne pour excès de volume n’a été pratiquée depuis de très nombreuses années.

Bassin horizontal et large

Veau de Néouvielle : croisé Charolais, 5 mois

  • Aptitudes maternelles

Nos vaches ont un instinct maternel développé : elles reconnaissent  leur veau, à l’étable et à l’extérieur. Elles n’acceptent pas spontanément un autre veau.

Nous les sélectionnons sur leurs aptitudes laitières. Comme les veaux (de race Aubrac pure) ne sont pas complémentés avant l’âge de 7-8 mois,  la croissance pendant cette période dépend essentiellement des aptitudes laitières maternelles. Nous proposons à la vente en tant que reproducteurs les animaux issus de ces mères.

Vache Truyère : bonne mamelle

Bergère (5 ans) et son veau de 1 mois

 


 

  • Morphologie et couleur de robe

Nos mères ont une « marque de fabrique » : elles se ressemblent, car lorsqu’on remonte 4 générations, on retrouve des grands-parents maternels ou paternels communs. Dans le troupeau, nous avons des mères, leurs soeurs, leurs tantes, leurs filles… Tant qu’une vache réussit bien,  nous la gardons : certaines vaches, de 14 à 18 ans, ont 5 ou 6 filles dans le troupeau, et de nombreuses petites filles.

Nous sommes attachés au standard de la race :

– tête à front large, beau port de cornes, mufle bien dessiné (avec les mouches pour certaines), couleur grise ou froment,

–  profondeur de poitrine permettant une bonne capacité d’ingestion,

très bonne ligne de dos, bassin horizontal et large, aplombs parfaits. Les animaux doivent pouvoir supporter la stabulation entravée sur du béton pendant 5 mois, sans avoir mal aux pattes.

Pour les mâles destinés à la reproduction : bonne capacité thoracique, cuisse longue et basse, aplombs et ligne de dos sont les critères majeurs.

Olivier donne du sel à Ravenelle (11 ans)

  • Docilité

Les vaches connaissent leur nom et sont appelées par celui-ci chaque fois que nous devons travailler avec elle : attache, tétée du veau, changement de parcelle…

Chaque vache a un nom qui rappelle celui de sa mère : Ainsi, Parise a pour fille Normande (1997), qui a eu elle-même Sologne (2001),Vendée (2005), Allemande (2006), Elan (mâle de 2 ans).

Tous les troupeaux sont visités tous les jours et nos leur proposons du sel à prendre dans la main.  Il y en a de très gourmandes… et cela garantit la sociabilité.

L’hiver il faut passer entre les vaches pour distribuer le foin : elles sont habituées à ce contact bi-quotidien.

janvier 2018
Avec la neige, tout le monde est rentré à l'étable. 1er veau né le 24.12.17. Les autres arrivent...
Nous vendons pour la reproduction :
- 10 femelles Aubrac de 18-20 mois.
Gallery
genisses-18-mois-09-2011-021-2 DSCN8433-1 bergere-et-son-veau ravenelle-prend-le-sel 20151108_090025-1 20150913_150322 Duchesse 2015-08-13 10.03.15-1 Pologne